Risques Electriques

articles récents on 11 Dec , 2014

Question: Êtes-vous sûr de votre installation électrique ? sachant qu’en France:

  • sur 16 millions de logements de plus de trente ans, 7 millions sont équipés d’une installation électrique présentant des risques. 2,3 millions de ces installations électriques sont considérées comme très dangereuses.
  • les 2/3 des logements anciens vendus en 2010 et 2011 ne sont pas en sécurité électrique (Source: étude TNS / promotelec – Octobre 2011)
  • Sur 250.000 incendies domestiques/an (10.000 victimes dont 400 morts), 33% (80.000) imputables à dysfonctionnements électriques dus à des installations électriques défectueuses (Source: ONSE). voir le site gouvernemental en cliquant ici.
  • Les chocs électriques causes 4000 victimes et 100 morts /an (source 2005: GRESEL, Groupe de Réflexion sur la Sécurité Electrique dans le Logement).
  • 40% des victimes d’accidents électriques sont des enfants de moins de 9 ans (source: ONSE)
  • Les anomalies à l’origine des accidents électriques se situent principalement dans la cuisine (30 %), la chambre (24 %), la salle de séjour (14 %) et la salle de bains (10 %). Les accidents électriques sont le plus souvent provoqués par l’installation électrique elle-même, notamment, les prises de courant, les fils électriques et le tableau électrique (Source: étude TNS / promotelec – Octobre 2011).
  • 66% des logements de plus de 15 ans vendus en France entre 2009 et 2011 présentaient des anomalies sur les points essentiels de sécurité électrique. Dans 95% des logements diagnostiqués comme présentant des anomalies, les travaux de mise en sécurité ont été effectués par les propriétaires. (Source : étude en 2012 de l’Observatoire National de la Sécurité Electrique).
  • Estimation travaux de mise en sécurité = 300€ dans 47% des cas et d’un montant moyen de 1000€. (source CNC Conseil national de la Consommation 2005)
  • Mise en sécurité <> Mise au norme : la mise en sécurité consiste seulement en l’assurance d’une sécurité minimale pour l’usager.

Nous vous invitons à répondre à un Quiz Sécurité réalisé par Promotelec en cliquant ici.

Si vous n’obtenez pas 10 sur 10 ou si vous voulez des conseils, nous vous encourageons à nous contacter en cliquant ici

En résumé, une installation électrique sûre, c’est 6 points à vérifier :

1 – un appareil général de commande et de protection facilement accessible
Cet appareil permet de couper facilement l’alimentation de toute installation électrique.

2 – un dispositif de protection différentiel de sensibilité approprié aux conditions de mise à la terre
Il détecte les fuites de courant qui s’écoulent vers la terre et coupe automatiquement le courant.

3 – un dispositif de protection contre les surintensités sur chaque circuit, qui soit adapté à la section des conducteurs
Les disjoncteurs et les fusibles protègent les conducteurs électriques de l’installation des échauffements anormaux du fait de surchages ou de courts-circuits.

4 – une liaison équipotentielle et le respect des règles liées aux zones de sécurité dans les locaux contenant une baignoire ou une douche
Dans ces locaux, la présence d’eau aggrave fortement le risque d’électrocution. Ceci impose de limiter l’équipement électrique au voisinage de la baignoire ou de la douche et de relier entre eux les éléments métalliques accessibles.

5 – l’absence de matériels électriques vétustes inadaptés à l’usage ou présentant des risques de contacts directs avec des éléments sous tension
Ces matériels présentent d’importants risques d’électrisation, voire d’électrocution.

6 – l’absence de conducteurs non protégés mécaniquement
Les fils doivent être mis sous conduits, plinthes, moulures en matière isolante pour éviter leur dégradation.

Si vous le souhaitez vous pouvez répondre à un Quiz Sécurité réalisé par Promotelec en cliquant ici.

Si vous n’obtenez pas 10 sur 10 ou si vous voulez des conseils, nous vous invitons à nous contacter en cliquant ici